#22 Face à la France : quels enseignements pour les adversaires des Bleus ?

Écrit par F.Toniutti, le 3 juin 2021 à 23:49. Mis à jour le 4 juin 2021 à 10:56.

#22 Face à la France : quels enseignements pour les adversaires des Bleus ?

Championne du monde en titre et renforcée par le retour de Karim Benzema, l’équipe de France semble faire peur à toute l’Europe. Mais quels enseignements peuvent tirer ses prochains adversaires de sa sortie face au Pays de Galles ?

C’était annoncé depuis plusieurs jours, il n’y a pas eu de surprise de ce point de vue : les Français se sont présentés sur la pelouse de l’Allianz Riviera avec un 4-4-2 losange au coup d’envoi. À la base et en pointe du diamant, Tolisso et Griezmann étaient encadrés par Rabiot et Pogba dans l’entrejeu, puis Mbappé et Benzema devant. 

Avec le ballon : 

Dans les faits toutefois, les positions de chacun ont rapidement évolué. Didier Deschamps a l’habitude de laisser beaucoup de liberté à ses joueurs et cela s’est vu, pour le meilleur et, parfois, pour le pire. Dans l’entrejeu, des sorties de balle ont été l’occasion de voir des modulations entre Pogba, qui descendait en position de numéro 6 entre les centraux, et Tolisso, qui se projetait alors pour reprendre le poste de relayeur droit. 

Seul bémol dans cet ensemble très fluide : les déplacements d’Adrien Rabiot n’étaient pas toujours inspirés, empiétant parfois sur certaines lignes de passes et ralentissant le jeu. Un problème qui s’est réglé au fil de la deuxième période, les sorties de Paul Pogba puis Corentin Tolisso lui permettant de retrouver un rôle plus reculé, correspondant mieux à ses habitudes en club.

Maîtrise technique et contrôle du rythme : 

Avec près de 93% de passes réussies, les Bleus ont affiché une grande maîtrise technique sur l’ensemble de la rencontre. Évidemment, le fait que le Pays de Galles ait été très rapidement réduit à dix (25e) leur a facilité la tâche. Mais cette sérénité avec le ballon s’est surtout maintenue aussi dans le dernier tiers, où les Français ont tout de même complété 99 passes sur 104 tentées, soit un pourcentage de réussite à 95%. 

Cette capacité à maintenir le ballon très haut dans le camp adverse leur a assuré une certaine sécurité à la perte, avec un pressing efficace pour couper les transitions. Ils ont d’ailleurs récupéré un peu plus plus de ballons dans le camp adverse que dans leur propre moitié de terrain (34 contre

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner