Troyes et les sorties de balle

Écrit par R.Cosmidis, le 10 août 2021 à 00:00. Mis à jour le 10 août 2021 à 17:50.

Troyes et les sorties de balle

Battu par le PSG lors de la première journée, Troyes a tout de même enchanté la Ligue 1 dès son retour dans l’élite grâce à des principes de jeu forts et ambitieux.

Et si la Ligue 1 évoluait sous l’influence de la Ligue 2 ? Après avoir été surprise par la force collective du RC Lens, promu la saison dernière, l’élite française voit débarquer deux équipes à l’identité aussi marquée : Clermont, vainqueur 2-0 de Bordeaux dimanche, et l’ESTAC, défait par le PSG à domicile (1-2). 

La formation dirigée par Laurent Batlles sort d’un exercice dominateur en deuxième division. Avant même que le City Group rachète le club, l’ancien meneur de jeu toulousain en avait fait une des équipes les plus séduisantes de Ligue 2, notamment à travers la mise en place d’un 3-4-3 losange que Pep Guardiola ou Johan Cruyff auraient très bien pu adopter. 

Les Troyens n’étaient pas dans ce système pour fêter leur retour en Ligue 1 contre le vice-champion de France. Batlles a misé sur un 3-4-2-1 en phase offensive, lequel basculait en 5-4-1 en phase défensive. 

L’organisation troyenne avec le ballon.
L’organisation troyenne sans ballon.

En dépit de la défaite (Troyes aurait pu égaliser, voire mieux, en fin de match), la personnalité affichée du promu contre le mastodonte du championnat promet pour la suite et pour les suiveurs de la Ligue 1. Les joueurs de l’Aube ont particulièrement brillé sur les sorties de balle, certes aidés par un manque d’organisation et d’animation défensive étonnant côté parisien. 

Dès la première minute de la rencontre, le courage troyen a sauté aux yeux : que ce

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner