France 1-1 Hongrie : de l'intérêt du jeu de position

Écrit par F.Toniutti, le 22 juin 2021 à 17:32. Mis à jour le 3 décembre 2021 à 14:45.

France 1-1 Hongrie : de l'intérêt du jeu de position

Face à la Hongrie, les Bleus sont retombés dans des travers qu’ils ne connaissent que trop bien depuis 2018. Mais comment les régler ?

On le sait depuis longtemps et nombreux sont les témoignages qui vont dans ce sens, parfois même de la part du principal intéressé : Didier Deschamps laisse beaucoup de liberté à ses hommes lorsqu’ils sont en possession du ballon. Avec un tel groupe et des talents sur toutes les lignes, on pourrait avancer qu’un jeu de position rigoureux risque d'avoir l’effet contraire de celui escompté, notamment en bridant la créativité de certains joueurs. 

Cette façon de voir les choses met tout de même l’équipe de France en décalage par rapport à beaucoup d’autres sélections, qui se sont découvertes des approches plus ou moins travaillées en possession du ballon. Même si les Bleus ont remporté leur affrontement inaugural (1-0), l’Allemagne apparaît comme l’équipe la plus rodée dans le domaine et l'a démontré lors de son succès face au Portugal (4-2). 

L’Italie répète aussi certains circuits de jeu, tandis que quelques vestiges de la grande époque de la Roja subsistent… même si les résultats ne suivent pas jusque-là. En réalité, ce sont surtout les sélections de seconde zone, moins pourvues en talents capables de gagner les matches sur un exploit, qui ont fait leur révolution dans le domaine. Du Danemark à l’Autriche en passant même par la Russie face à la Finlande, elles sont plusieurs à dérouler un plan méthodique. La Hongrie, qui n’a pas eu l’occasion de vraiment le montrer à cause de l’adversité qu’elle croise dans le groupe F, s’appuie elle aussi sur des circuits de jeu très clairs lorsque l’adversaire lui en laisse l’occasion

Surnombre à la relance, conduite du ballon, occupation des cinq couloirs de jeu, fixation de la ligne arrière… Les sélections n’ont pas forcément emprunté tous les concepts du jeu de position mais elles ont su s’en approprier quelques-uns lorsque la situation le demandait. Or, c’est justement au moment de manœuvrer un bloc bas que les concepts peuvent devenir très utiles. Après la rencontre face à la Hongrie, arrêtons-nous sur deux d'entre eux : la responsabilisation de la ligne arrière et l’occupation de la largeur dans la moitié de terrain adverse. 

Responsabiliser la ligne défensive 

Varane

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner