#19.3 Les latéraux en faux pied (3/3) : Variété et centres plongeants

Écrit par J.Momont, le 2 août 2021 à 08:27. Mis à jour le 24 septembre 2021 à 11:58.

#19.3 Les latéraux en faux pied (3/3) :  Variété et centres plongeants

Pendant l'Euro, les exploits de Joakim Maehle et Leonardo Spinazzola ont mis en lumière les avantages stratégiques potentiels des latéraux (ou pistons) en faux pied. Un rôle contre-nature susceptible de renverser les rapports de force. Troisième et dernier épisode, sur la phase de finition.

Malgré l'inclination des latéraux en faux pied à évoluer ou percuter vers l'intérieur, le plan de jeu peut aussi leur générer des situations de un contre un dans le couloir, dans un rôle d'élément chargé d'apporter largeur et percussion à la ligne offensive. Ceux qui jouissent d'une supériorité physique sur leur adversaire direct (puissance, vitesse, explosivité) peuvent faire la différence en attaquant l'espace extérieur, comme le puissant Maehle et le véloce Maçon, flashé par la LFP à 36,4 km/h contre Rennes en septembre 2020 (record de la première partie de saison 2020/21 en L1) et passeur décisif de la sorte pour Romain Hamouma au Vélodrome.

Sur un débordement et une accélération par l'extérieur, effectuer la touche de balle du crochet avec le pied opposé du futur centre économise un appui. Pas forcément impactant s'il y a un grand espace à attaquer, mais potentiellement déterminant si la ligne de but est à proximité. En

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner