#22 Comment mesurer le pressing ?

Écrit par J.Assunção, le 7 octobre 2021 à 15:14. Mis à jour le 7 octobre 2021 à 15:14.

#22 Comment mesurer le pressing ?

Les années passant, et sous l’impulsion d’entraineurs comme Jürgen Klopp ou Pep Guardiola, l’importance du pressing dans le football moderne n’est plus à démontrer et, avec elle, la nécessité de trouver des méthodes pour le mesurer. Tour d’horizon des outils à disposition.

Avant toute chose, il faut nous mettre d’accord sur ce que désigne le terme « pressing » et le dissocier de ses variantes « contre-pressing » ou « gegenpressing », qui ont pris de l’ampleur ces dernières années.

Définition

Pressing est ici le terme le plus large des trois, qui comprend les deux autres dans sa définition. On peut le caractériser comme l’action d’exercer une pression dans l’intention de récupérer le ballon. Une équipe qui presse recherche activement à regagner la possession, à l’inverse de celle qui va simplement chercher à protéger sa cage. Le porteur de balle n’est pas le seul acteur et toutes les zones du terrain sont concernées.

Les deux autres termes, « contre-pressing » et « gegenpressing », désignent la même attitude, qui est de déclencher un pressing directement à la perte du ballon, au moment où l’équipe adverse passe de la défense à l’attaque. Le but est autant de reprendre rapidement le contrôle du cyur que de gêner l’adversaire dans sa transition offensive. Un façon de presser couronnée de succès et qui possède deux porte-étendards : Jürgen Klopp et Pep Guardiola.

Une dernière variation peut être la notion de hauteur de pressing : on associe souvent au pressing le fait d’aller chercher haut l’adversaire alors que ce n’est pas forcément le cas par définition. C’est cependant un paramètre que l’on va souvent mettre en avant lorsque l’on cherche à mettre en lumière les équipes pressant le plus.

D’un point de vue mathématique, cette identification se confronte au no man’s land des statistiques sans ballon (jusqu’à récemment), qui en rend la mesure complexe, le pressing se déroulant par essence à la perte de balle. Pour trouver des solutions, il a donc fallu ruser. Voyons du coup les différentes méthodes envisagées, dans l’ordre chronologique.

PPDA, le pionnier

Entre 2013 et 2014, Colin Trainor s’est penché sur les statistiques défensives et a développé le concept de PPDA qui a été utilisé (et l’est sans doute encore) par de nombreux clubs depuis. PPDA est

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner