#17 Italie - Espagne : les clés de la rencontre

Écrit par B.TC, le 6 juillet 2021 à 05:30. Mis à jour le 7 juillet 2021 à 00:03.

#17 Italie - Espagne : les clés de la rencontre

Hâte. Hâte de découvrir les XI, les plans de jeu, les éventuelles adaptations. Hâte d’être au match tout simplement tant ces deux équipes ont des certitudes tactiques, des projets de jeu clairs et parfaitement interprétés qu’ils n’ont jamais reniés. Mais si proches d’une finale, confrontés à un adversaire si fort, seront-ils tentés de s’adapter ?

Une Italie (presque) sans faiblesse…

L’Italie s’anime avec ballon dans un 3-2-5 qui sur le papier a toutes les raisons de poser d’énormes difficultés au 4-1-4-1 espagnol. Dès la relance, l’Espagne va devoir faire un arbitrage entre aller chercher les centraux avec ses milieux excentrés, ou garder la ligne de quatre compacte.

Quel que soit son choix, l’Italie aura une réponse tactique :

  • Si l’Espagne se déforme en 4-1-2-3 pour cadrer les centraux, Bonucci sera capable de déclencher des passes claquées afin de trouver directement Barella ou Insigne dans l’interligne, qui seront capables de remiser pour Jorginho face au jeu.
  • Si l’Espagne préfère attendre, alors Di Lorenzo (ou Chiellini) pourront conduire le ballon, fixer la deuxième ligne et ouvrir le jeu vers Barella et Chiesa.

Plus inquiétant pour l’Espagne, les deux configurations auront pour conséquence de capitaliser sur le plus gros point faible de la Roja : le jeu sans ballon et le manque de mobilité de Sergio Busquets. Si la première ligne est franchie, le Barcelonais va se retrouver mécaniquement en infériorité numérique face à Insigne et Barella. Laporte et Torres devront sortir chasser afin de le soulager, ouvrant sans doute des espaces pour Chiesa (et Immobile s’il se réveille…) qui pourrait alors plonger dans leur

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner