#23 Les premiers pas du Barça sans Messi

Écrit par J.Momont, le 23 août 2021 à 13:54. Mis à jour le 24 septembre 2021 à 12:14.

#23 Les premiers pas du Barça sans Messi

Avec quatre points en deux journées, le Barça a débuté correctement sa saison 2021/22, point de départ d'une nouvelle ère. Analyse des premières tendances de jeu mises en place par Ronald Koeman, en réponse à la question fatidique : comment jouer sans Lionel Messi ?

« Je ne veux pas toujours dépendre du même joueur, mais il est le meilleur du monde, et évidemment qu'il conditionne beaucoup de choses. » En une phrase après le nul du Barça à Bilbao (1-1), au cours duquel son équipe a parfois peiné à créer le danger dans les trente derniers mètres (neuf tirs à peine), Ronald Koeman a résumé le dilemme auquel il est confronté depuis le départ de Lionel Messi. « Notre jeu peut être plus collectif qu'avant, mais je préfère quand même avoir Messi dans notre équipe, résumait-il déjà suite à la victoire inaugurale convaincante contre la Real Sociedad (4-2). On n'a pas de joueur qui décide les matches à lui seul et c'est plus en équipe que l'on doit créer des occasions et marquer. »

La composition de départ du Barça lors des deux premières journées de Liga.

Les deux premières rencontres de Liga, entamées avec le même onze de départ, ont donné un aperçu de ce que l'entraîneur néerlandais souhaite mettre en place pour combler le vide béant laissé par le génie argentin. La quête de domination par la possession du ballon est inchangée (64,5 % après deux journées), mais la structure collective est renforcée pour compenser la perte en improvisation individuelle. La responsabilité de l'animation offensive est plus partagée, même si Memphis Depay s'affirme déjà en nouveau leader.

Variations systémiques

Pour l'instant, Ronald Koeman n'a pas reconduit le 3-5-2 de la fin de saison dernière, revenant au classique 4-3-3, sur le papier en tout cas. Dans les faits, à partir de ce système, l'occupation des espaces a été protéiforme, avec des variations en 3-4-3, 3-4-1-2 ou 4-4-2 en losange. Point commun : la position généralement très axiale des trois attaquants, laissant la largeur aux latéraux Sergiño Dest et Jordi Alba. Face à des adversaires basques qui ont tous deux défendu avec une première ligne de deux éléments, Sergio Busquets a également souvent décroché entre ses centraux, générant un trois contre deux pour initier les actions.

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner