La renaissance de la Fiorentina

Écrit par R.Cosmidis, le 23 septembre 2021 à 15:45. Mis à jour le 24 septembre 2021 à 18:56.

La renaissance de la Fiorentina

Retour de l’observatoire du beau jeu à l’occasion de ce début de saison. Direction l’Italie, où le bien nommé Vincenzo Italiano a déjà transformé la Fiorentina.

Un football fait de mouvements, de liberté balle au pied, de symbiose sur le plan tactique et technique, un jeu qui encourage la prise de risque et que les hommes conçoivent collectivement. L’Observatoire du beau jeu se concentre sur ce qu’on peut appeler l’harmonie, ce que le CNRTL définit comme une “combinaison spécifique formant un ensemble dont les éléments divers et séparés se trouvent reliés dans un rapport de convenance, lequel apporte à la fois satisfaction et agrément”

La définition n’est pas particulièrement sublime mais elle s’applique assez justement aux Florentins, qui attendent depuis le premier départ de Vincenzo Montella (coach en perdition, aujourd’hui à Demirspor), en 2015, de trouver un sens au projet sportif du club. Avec Montella et Prandelli avant lui, la Viola était réputée pour la qualité de son jeu et l’élégance de ses vedettes : Riccardo Montolivo, Stevan Jovetic, Borja Valero, Giuseppe Rossi ou encore Matias Fernandez. 

Cet été, la Viola a réalisé un mercato dans ses habitudes. En déceler la cohérence n’est pas simple : des prêts de joueurs aux oubliettes (Odriozola, Torreira), un gros pari sur l’ailier Nicolas Gonzalez (23 millions), auteur d’une saison “correcte” à Stuttgart, de la nostalgie (retour du central Nastasic). Beaucoup d'éléments revenus de prêt sans repartir, aussi : Benassi, Sottil, Saponara ou Duncan, désormais tous présents dans la rotation. 

La recrue la plus importante se trouve sur le banc. Après des années à tenter de voyager dans le passé, en rappelant Montella et Prandelli, la Fiorentina a basculé dans le présent en nommant Vincenzo Italiano (43 ans), l’homme qui avait fait monter

Sur desktop et mobile : 3,99 € par mois sans engagement

S'abonner